En cette fin d’année 2019, Le Groupe La Poste a remis les différents prix littéraires annuels.

Le prix « Envoyé par La Poste » est le 1er prix de la rentrée qui ouvre la saison des récompenses littéraires et récompense un 1er roman.

La lauréate, Anne PAULY, s’est vue attribuer le prix d’une valeur de 2 500 euros le 29/08/19 au siège social de La Banque Postale pour son livre « Avant que j’oublie » de chez Verdier.

L’an dernier La Poste avait gratifié Pauline DELABROY-ALLARD pour son livre intitulé « Ça raconte Sarah » aux éditions Minuit.

Le prix « Patrimoines » de la banque privée BPE, filiale de La Banque Postale, a pour but de distinguer un roman qui célèbre à la fois la solidarité et la langue française. Parmi les 7 titres en compétition, le prix, doté de 5 000 euros, a été octroyé le 23/09/19 à Victoria MAS, pour son 1er roman « Le bal des folles » paru chez Albin Michel.

Le prix « Vendredi », créé en 2017, est soutenu par le groupe du Syndicat national de l’édition en partenariat avec la Fondation d’entreprise La Poste. Il promeut la littérature française contemporaine destinée aux adolescents. Le prix d’un montant de 2 000 euros a été décerné le 14/10/19 à Flore VESCO pour son livre « L’estrange malaventure de Mirabella », aux éditions l’École des loisirs.

Le jury a également remis deux mentions spéciales l’une pour « Premier arrêt avant l’avenir » de Jo WITEK, aux éditions Actes Sud Juniors et l’autre pour « Fraternidad » de Thibault VERMOT aux éditions Sarbacane.

Nicolas de CRECY, est, avec « Les amours d’un fantôme en temps de guerre » de chez Albin Michel Jeunesse, le lauréat de la session 2018.

Le prix « Wepler », a pour vocation de promouvoir des œuvres innovantes de la rentrée littéraire en privilégiant les « petits » éditeurs. Créé en 1998 à l’initiative de Marie-Rose GUARNIÉRI, libraire, le prix est soutenu par la brasserie Wepler et la Fondation d’entreprise La Poste.

Parmi les 13 titres sélectionnés, le jury, renouvelé tous les ans, a attribué le 11/11/19 le prix de 10 000 euros à Lucie TAÏEB pour son roman « Les échappées » aux éditions de l’Ogre. La mention spéciale, dotée de 3 000 euros, récompense Bruno REMAURY pour son ouvrage « Le monde horizontal » aux éditions José Corti.

En 2018, Nathalie LÉGER a reçu le prix Wepler pour son livre « La robe blanche » et la mention spéciale a été décernée à Bertrand SCHEFER pour « Série noire », ouvrages tous deux parus chez P. O. L.